Blogue

COVID-19 | Comprendre le «pendant»…et prévoir le «après»!

COVID-19 | Comprendre le «pendant»…et prévoir le «après»!

Malgré le ralentissement de plusieurs secteurs d’activité partout au Canada, la capacité de transport globale a enregistré un recul au pays pour le mois de mars 2020. Quelles conclusions doit-on en tirer et quels sont les éléments à considérer en vue d’un éventuel retour à la normale?

Selon les plus récentes analyses concernant les volumes de cargaisons transitées au Canada pour le mois de mars 2020, on remarque que la mise en veille de plusieurs industries n’a pas amélioré la disponibilité des transporteurs au pays, une tendance lourde qui était jusqu’à tout récemment imputable au manque de main-d’oeuvre afin de soutenir les activités de l’industrie.

Quelles en sont les causes?

Évidemment, cette pression soutenue exercée sur la disponibilité des transporteurs au Québec et partout au Canada est majoritairement causée par la COVID-19 : étant reconnus comme des travailleurs essentiels, les transporteurs ont dû répondre à une forte demande en début de crise, afin notamment de réapprovisionner les centres alimentaires partout au pays. Rappelons également qu’au Canada, la situation engendrée par la COVID-19 fût précédée d’une crise ferroviaire qui exerçait un stress sur le marché du transport avant même le déclenchement de la crise sanitaire.  

Ce qu’il faut en comprendre

Bien qu’il soit maintenu en activité grâce à son caractère essentiel, il est évident que le secteur du transport connaît présentement une grande instabilité, notamment causée par les fortes demandes des milieux médicaux et alimentaires auxquelles les transporteurs doivent répondre rapidement. De telles demandes créent d’importantes fluctuations de l’offre et de la demande en transport partout au pays. Conséquemment, le marché oscille constamment entre «surcapacité» et «sous-capacité», créant une grande volatilité de la disponibilité et des prix des activités de transport partout au Québec et au Canada.

Que prévoir pour la reprise générale des activités

Bien que personne ne dispose d’une boule de cristal afin de prédire l’état du marché du transport québécois et canadien au lendemain de cette crise, certaines hypothèses peuvent d’ores et déjà être envisagées.

Une consolidation du marché au profit des transporteurs majeurs

Les situations de surcapacité et de sous-capacité connues par le marché avant et pendant la crise ont passablement fragilisé un nombre important de petits transporteurs routiers, eux qui peinaient déjà à répondre à la demande de transport avant l’arrivée de la COVID-19. À preuve, on observe au cours des dernières semaines qu’un nombre croissant de petits transporteurs sont contraints de cesser leurs activités commerciales. Cette situation ouvre ainsi la voie aux transporteurs majeurs afin d’acquérir les entreprises en difficultés, ou à tout le moins mettre la main sur les parts de marchés nouvellement disponibles.

La pénurie de camionneurs au Québec et au Canada risque de s’accentuer

Depuis le début du mois d’avril 2020, les piètres conditions de travail vécues par plusieurs camionneurs ont été maintes fois décriées dans les médias. Fermetures de haltes routières, confinement à l’intérieur du camion, difficulté à trouver nourriture et bloc sanitaire : rien ne laisse présager que l’emploi de camionneur sera plus attrayant pour la relève au sortir de cette crise.

Une reprise des activités qui rendra les transporteurs plus «sélectifs»

Lors de la reprise générale des activités commerciales, il semble évident que les soubresauts connus par le secteur feront place à une accentuation soutenue de la demande en transport. Face à un nombre croissant d’entreprises désespérément à la recherche d’un transporteur, ces derniers risquent de s’attarder davantage à la rentabilité de chaque opération de transport, quitte à renoncer aux activités nécessitant des opérations de chargement complexes ou encore des délais d’attente considérables. Dans une telle situation, l’optimisation des processus d’expédition revêtira plus que jamais une importance capitale pour les entreprises soucieuses de ne pas souffrir de la disponibilité des transporteurs.

Bien s’entourer afin de tirer le meilleur du marché, qu’importe la situation dans laquelle il se trouve

Afin de vous assurer de profiter en tout temps des meilleures options d’expédition disponibles, et ce, indépendamment de la situation dans laquelle se retrouve le marché du transport, l’aide d’un logisticien est souvent nécessaire. Chez G.M.R, nos courtiers vous offrent des solutions en transport calquées sur vos besoins et prennent le temps de répondre à l’ensemble de vos questions de transport. Vous souhaitez bénéficier de nos 30 années d’expérience en logistique de transport au Canada et aux États-Unis? N’attendez plus et contactez l’un de nos experts dès maintenant!