Blogue

Surcharge en carburant : prioriser la transparence afin d’éviter les mauvaises surprises

Surcharge en carburant : prioriser la transparence afin d’éviter les mauvaises surprises

Vous êtes sur le point de conclure une entente de transport de marchandises avec votre transporteur. Ce denier, moyennant une somme négociée et établie, doit en effet transporter votre chargement du point A au point B. Après une vérification diligente, l’entente vous semble en règle et vous vous apprêtez à y apposer votre signature. 

Et si l’on vous disait que le prix lié à cette entente pouvait connaître une majoration de 30% à 45% selon une variable qui demeure totalement hors de votre contrôle. Un peu moins intéressant, n’est-ce pas?

Bien qu’aberrante, cette situation est pourtant bien réelle.

Surcharge de carburant: assurez-vous d’avoir un juste portrait de la situation.

Implantée au début des années 2000, la surcharge en carburant permet aux transporteurs de contrer l’incertitude liée à la fluctuation constante du coût du diesel. Variant de semaine en semaine et s’établissant selon le type de chargement transporté (partiel ou complet), ce frais supplémentaire est défini en fonction de l’indice de carburant régit par la Freigh Carrier Association of Canada (FCA), un organisme indépendant pancanadien.

En général, et bien qu’une multitude de facteurs soient à considérer, la surcharge en carburant appliquée par un transporteur peut faire majorer les coûts de transport de:

15% à 20% pour un chargement partiel ( LTL )

35% à 45% pour un chargement complet ( TL )

 

Une surcharge à la discrétion du transporteur, malgré des outils de calcul standardisés

Bien que l’indice de surcharge en carburant soit établi et ajusté hebdomadairement par la FCA, rien n’oblige un transporteur à respecter cet indicateur de façon assidue. Il revient également au transporteur de choisir s’il souhaite intégrer cette surcharge à son évaluation de service ou plutôt la considérer comme un frais en sus qui sera défini une fois la prestation de transport complétée.

 Résultat : on observe une grande variabilité dans l’évaluation des coûts de transport par les transporteurs. Il revient au client de bien évaluer  et comprendre les différentes soumissions proposées afin de comparer les tarifs pour pouvoir transporter sa marchandise au meilleur cout.

Le pari de la franchise : une promesse signée G.M.R

Soucieux d’offrir un maximum de transparence à sa clientèle, G.M.R travaille quotidiennement auprès de son vaste réseau de transporteurs afin de s’assurer que la surcharge en carburant soumise par chacun d’entre eux est représentative de l’index du FCA. Le résultat est sans équivoque: nos clients disposent à tout coup d’une évaluation de projet complète, compétitive,  représentative de la réalité et qui ne cache aucune mauvaise surprise!